Contemplation luxembourgeoise
jeudi 14 juin 2007 à 12h24

La pluie avait chassé tous les promeneurs.

Il régnait dans le jardin du Luxembourg une atmosphère mystérieuse, presque surréaliste. Les chaises métalliques regroupées par endroits en paquets verts, comme d’habitude, semblaient rayonner d’une présence fantomatique. Le ciel uniformément gris avait fait fondre les ombres des arbres sur les pelouses où de fines perles aqueuses couronnaient chaque brin d’herbe. Les statues se recroquevillaient sous les gouttes dans des positions torturées.

Et j’observais ce spectacle, tel un enfant derrière les vitres d’un vivarium, à l’abri sous mon parapluie.

Laissez un commentaire





:-) :-( )-: :-D :-p :-/ ˆ_ˆ :'-( (na!) ;-) ;-p :-$ :-s (lover) o_O (r) (l)