Pour bien commencer la soirée
mardi 17 avril 2007 à 23h13
Ne pas rentrer directement chez soi. Descendre une station plus loin. Discuter avec la pharmacienne, rue Saint Antoine. Lêcher les vitrines Lenôtre et s'offusquer des prix prohibitifs des réglettes de pâtes de fruits. « Cornegidouille ! Ils sont plus chers que Pierre Hermé ! ». Feuilleter des partitions dans les étagères de Paul Beuscher. En mettre quelques unes de côtés pour enrichir sa collection. Les variations Goldberg de Bach, Les nocturnes de Fauré, les Années de Pèlerinage de Liszt... Tout remettre. Je n'aurai jamais le temps de travailler tout ça maintenant, je repasserai. Sentir le vent gonfler sa chemise, tiède, fermer les yeux.
Laissez un commentaire





:-) :-( )-: :-D :-p :-/ ˆ_ˆ :'-( (na!) ;-) ;-p :-$ :-s (lover) o_O (r) (l)