L'institut
lundi 5 décembre 2005 à 19h10

Bon je ne vais pas pleurer pendant un mois pour quelques blogs perdus. Je m'y remets. Et je commence ce mois de décembre par le récit des souvenirs qu'il me reste d'un rêve de la nuit dernière. Comme d'habitude, je l'écris sans analyse... J'ai griffonné quelques notes ce matin avant de boire mon café parce que je le trouvait amusant. Sinon j'aurais déjà tout oublié.

Je suis dans un institut de beauté, avec ma mère. Elle se promene et regarde différentes crèmes tandis que je fais de même. Bien que la boutique ne soit pas très grande, j'ai l'impression d'étouffer sous les produits de beauté tellement il y en a. Je me vois en train de demander des renseignements sur je ne sais plus quoi ; une femme me fait essayer une crème. Il faut croire que je suis satisfait du résultat car j'en prends un tube. Maintenant je suis en train de demander à une esthéticienne, une autre, des renseignements sur les autobronzants et fonds de teint pour homme, enfin c'est ce que je devais avoir par la tête, je me rappelle exactement la formule que j'ai employée dans ma question : c'était « qu'est-ce que vous avez pour avoir bonne mine ? ». Elle me demande si je connais le produit qu'elle me montre, je dis que non, alors elle veut me le faire essayer. Pas le temps de dire ouf, à la respiration suivante, je suis allongé, nu avec une serviette enroulée autour de ma taille, sur une sorte d'autel, en plein milieu de la boutique. La femme me met un peu de gel translucide sur le visage, autour du nez puis elle prend 2 morceaux de métal, de l'argent pur je crois, en forme de briquette. Elle me les appuie sur le visage autour du nez, elle appuie fort en décrivant des petits cercles, ca fait presque mal. Oui, en fait ça fait vraiment mal. J'imagine que ça doit être une sorte de réaction d'oxydoréduction qui purifie la peau, enfin comme il faut souffrir pour être beau, il paraît, je ne bronche pas. Ca dure un temps puis elle m'abandonne pour aller faire autre chose. Je descends de mon autel en espérant qu'elle ne va quand même pas me faire payer pour ce soin qu'elle m'a fait essayer. C'est vrai quoi, j'ai rien demandé. Mais ça serait bizarre qu'elle n'en fasse rien, vu le temps qu'elle a prit.

De toute façon, tout ce rêve est bizarre. J'ai oublié la suite. J'essaierai de faire mieux demain. ^^

Laissez un commentaire





:-) :-( )-: :-D :-p :-/ ˆ_ˆ :'-( (na!) ;-) ;-p :-$ :-s (lover) o_O (r) (l)