Itinéraire
jeudi 20 janvier 2005 à 18h57

Hier soir en rentrant du théâtre, alors que je m'interrogeais encore sur le sens de l'humanité, une femme m'arrête pour que je lui indique où trouver une rue, dont je tairai le nom pour ne pas la compromettre. J'avais alors une barbe de 2-3 jours. Pourquoi précisé-je un tel détail ? Eh bien j'ai remarqué que les passants me demandent beaucoup plus souvent leur chemin lorsque je ne suis pas rasé de près. C'est loin d'être une simple impression, ça fait assez longtemps que j'ai pu éprouver et valider cette hypothèse. Il faut croire que je doit paraître plus accessible, malgré les difficultés que j'ai à croire que je suis intimidant sinon. Cette femme donc bredouille dans un français incertain le nom d'une rue. Je lui réponds avec enthousiasme, si si, de continuer dans cette direction, c'est à deux station de métro sur la gauche. En voyant les grands yeux interloqués qu'elle ouvre, je crois bon de rajouter : vous avez bien compris ? Et là, elle me répond non, pas du tout avec l'intonnation qu'on prendrait pour dire oui oui accompagnée d'un grand sourire plutôt niais, ce qui est assez spécial. Après lui avoir répété le trajet à grand renfort de gestes et de vocabulaire de CP, je la regarde s'éloigner rassurée, rassuré. Happy end pour une nouvelle histoire sans intérêt, hihi.

Laissez un commentaire





:-) :-( )-: :-D :-p :-/ ˆ_ˆ :'-( (na!) ;-) ;-p :-$ :-s (lover) o_O (r) (l)