Qu'on serre !
jeudi 9 septembre 2004 à 08h50

La séquestration franco-journalistique a aussi des bons côtés — « mais qu'est ce qu'il va encore nous inventer ? ». Hier soir en boulevardant dans les rues parisiennes, nous sommes tombés sur un concert organisé par Reporters sans frontière pour la libération de Christian et Georges. On a juste eu la fin malheureusement, c'est à dire 3 chansons de Bénabar, mais ce rassemblement imprévu sur la place de l'Hôtel de Ville avait vraiment quelque chose de magique.

Laissez un commentaire





:-) :-( )-: :-D :-p :-/ ˆ_ˆ :'-( (na!) ;-) ;-p :-$ :-s (lover) o_O (r) (l)