Flash Mob
jeudi 2 septembre 2004 à 23h58

"Flash Mob" : rassemblement éclair, généralement organisé par email. Les participants reçoivent les instructions quelques minutes avant l'événement et se dispersent immédiatement après.

Cher Flashmober,

Le huitième Parismob aura lieu ce soir. Synchronisez dès maintenant votre montre sur l’horloge http://www.horloge- parlante.com/fr/ ou au 3699. N'oubliez pas d'apporter un livre sans valeur particulière auquel vous êtes néanmoins attaché. Nous vous demandons également d'avoir un stylo sur vous. Rendez vous ce soir à 19h13 au 8 rue Danielle Casanova, devant la librairie française et américaine. (M° Pyramides ou Opéra) Une personne vous remettra la fiche d’instruction de ce Flashmob. Vous serez libéré au plus tard à 19h45.

Sur place...

Quittez dès maintenant le lieu de distribution. RDV maintenant dans la gallerie de l'ancien marché Saint Honoré. En chemin inscrivez sur la page de garde de votre livre votre e-mail et tout message de votre choix. Quand vous arrivez dans la gallerie, promenez vous normalement jusqu'à 19h30.

A 19h30 précises, asseyez-vous de part et d'autre de la gallerie et lisez à haute voix, assez fort, un passage de votre livre

A 19h34 commencez à déambuler dans la gallerie silencieusement. Quand vous rencontrez une personne avec laquelle vous souhaitez échanger votre livre, faites lui un signe. Si elle est d'accord, l'échange a lieu. Vous pouvez bien sûr discuter du livre comme vous le souhaitez. Procédez à autant d'échanges que nécessaire jusqu'à ce que le livre vous plaise. A ce moment, quittez la gallerie en lisant un passage de ce livre à haute voix.

Alors que je griffonne mon adresse mail, une jeune femme me demande « ça ne vous dérange pas que je vous prenne en photo pour le journal métro ?

[...]

Tout le monde est déjà assis depuis quelques minutes quand commence à s'élever un murmure qui devient très rapidement une cacophonie qui couvrirait un concerto pour marteau-piqueurs. Les expressions intriguées, la surprise, l'amusement des passant "normaux" est une source de satisfaction débordante. Cette situation m'est d'autant plus agréable que je la sais hors de la réalité et éphémère. L'envie de me lever pour immortaliser ce vomissement collectif de mots choisis traverse un instant mon esprit. Mais je me ravise, content de participer à l'évenement, en clamant quelques lignes freudienne de "psychopathologie de la vie quotidienne" (qui répond plus au critère livre sans valeur qu'à l'autre).

Le bruit s'évanouit, les jambes s'agitent, les livres s'échangent. Je rentre chez moi avec un exemplaire de "l'art à l'état gazeux - essai sur le triomphe de l'esthétique". hihi.

Laissez un commentaire





:-) :-( )-: :-D :-p :-/ ˆ_ˆ :'-( (na!) ;-) ;-p :-$ :-s (lover) o_O (r) (l)